Le 12 novembre 2016, la Journée du Rotary aux Nations unies

4 Nov 2016 | ActualitésRotary

LA JOURNÉE DU ROTARY AUX NATIONS UNIES MET EN AVANT LE RÔLE SOCIAL DES ENTREPRISES

Depuis les débuts des Nations unies à la sortie de la Seconde Guerre mondiale, la mission humanitaire de l’organisation concorde avec les efforts du Rotary pour apporter de l’aide et bâtir la paix.

Le 12 novembre, la Journée du Rotary aux Nations unies soulignera le rôle des entreprises dans cette collaboration pour favoriser l’établissement de sociétés stables au travers d’un développement économique équitable.

Le thème de l’événement qui se déroulera au siège des Nations unies à New York, « Entreprises responsables, sociétés fortes », reconnaît la place du Rotary au carrefour du commerce et des causes humanitaires. En tant que professionnels reconnus, les membres du Rotary utilisent leurs compétences et leurs réseaux pour faire avancer des causes sociétales, plus particulièrement le développement économique.

Huit lauréats, six individus et deux entreprises, seront salués à cette occasion pour leurs pratiques managériales et leurs contributions au développement local.

Lauréats :

Juan Silva Beauperthuy du Rotary club de Chacao (Venezuela) : Ce Rotarien remet des jeunes sur le droit chemin grâce à Queremos Graduarnos, un programme éducatif centré sur le mentorat et l’apprentissage et financé par son cabinet d’ingénieurs-conseils. Plus de 700 élèves de 18 écoles ont déjà bénéficié de cette action.

Jean-Paul Faure du Rotary club de Cagnes-Grimaldi (France) : Ce Rotarien encourage les jeunes professionnels en apportant financement et formation à des entrepreneurs prometteurs. Jean-Paul Faure a initié un concours intitulé Le Trophée du Rotary. Après sept ans d’existence, ce programme a reçu le soutien d’une grande banque et continue d’impliquer les anciens lauréats dans un rôle de mentor.

Suresh Goklaney du Rotary club de Bombay (Inde) : Ce Rotarien, vice-président du plus grand fabricant mondial de purificateurs d’eau à UV, contribue à l’approvisionnement en eau de villages et de bidonvilles. Il a également participé à la création de centres où les femmes peuvent vendre de l’eau potable et ainsi généré des revenus.

Annemarie Mostert du Rotary club de Southern Africa (Afrique du Sud) : En 2005, cette Rotarienne a lancé à Johannesburg une organisation à but non lucratif, Sesego Cares, qui vise à autonomiser les femmes. Elle a également collaboré avec TOMS et mobilisé 70 Rotary clubs dans tout le pays afin de distribuer 1,3 million de paires de chaussures à des enfants défavorisés.

Stephanie Woollard du Rotary club de Melbourne (Australie) : Cette Rotarienne aide des Népalaises à trouver des débouchés à l’étranger pour leurs produits. Elle a fondé Seven Women après avoir rencontré sept artisanes illettrées durant un voyage au Népal. Elle a depuis formé et employé plus d’un millier de femmes tout en enseignant la comptabilité et l’informatique.

Larry Wright du Rotary club de Taylor (États-Unis) : Ce Rotarien aide des entrepreneurs à Détroit en fournissant des prêts, des cours de management et du mentorat grâce à son organisation Launch Detroit.

Pour compléter votre information :
Le Rotary rend hommage à 6 personnes qui changent le monde L’innovation était le thème de cette Journée du Rotary aux Nations unies ce 10 novembre, et plus d’un millier de dirigeants et de membres du Rotary, rejoin...
Journée du Rotary aux Nations unies La Journée du Rotary aux Nations unies célèbre la vision partagée des deux organisations d’un monde en paix et met en avant leurs activités humanitaires da...