Le gouverneur 2017-2018 :   Jean-Paul NOUHAUD

  • dernière mise à jour le 24 Fév 2018 à 08:16

L'Agenda

Février 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28

Nos réseaux sociaux

Le thème de l'année 2017-2018

Localiser les clubs du D1690 >>

End Of Polio

Nouvelles Rotary 2017-2018

Le thème présidentiel de Barry Rassin

2018 BRassin themeLe président 2018/2019 du Rotary Barry Rassin souhaite que les membres du Rotary « soient l'inspiration »

Dimanche, le président élu du Rotary Barry Rassin a présenté sa vision pour l'avenir de l'organisation, appelant ses dirigeants à travailler pour un avenir durable et à inspirer les Rotariens et la collectivité.

 

M. Rassin, membre du Rotary club d'East Nassau aux Bahamas, a dévoilé le thème présidentiel 2018/2019, Soyons l'inspiration, aux gouverneurs de district entrants rassemblés à San Diego en Californie dans le cadre de l'Assemblée internationale. « Je désire que vous inspiriez vos clubs et vos Rotariens à voir plus grand. La volonté d'en faire davantage et de se dépasser pour créer quelque chose qui nous survivra tous. »

2018 BRassin themeLe président 2018/2019 du Rotary Barry Rassin annonce son thème, Soyons l'inspiration, à l'Assemblée internationale du Rotary.
Barry Rassin a souligné l'importance de la nouvelle vision du Rotary, « Ensemble, nous voyons un monde où les gens se rassemblent et passent à l'action pour apporter un changement durable – dans le monde, dans leur communauté et en eux-mêmes ». Selon lui, elle décrit le Rotary que ses dirigeants doivent construire.

Afin de concrétiser cette vision, le président élu a déclaré que les Rotariens doivent prendre soin de l'organisation : « Nous sommes tout d'abord une organisation composée de membres. Et si nous voulons continuer de venir en aide à la collectivité, si nous voulons atteindre nos objectifs — nous devons commencer par prendre soin de nos membres. »

M. Rassin a demandé aux gouverneurs entrants « d'inspirer les présidents de club et les Rotariens de vos districts à vouloir changer et en faire plus, à vouloir exploiter leur plein potentiel. Il nous revient de les motiver et de les aider à trouver la voie du progrès. »

Progrès dans la lutte contre la polio
Barry Rassin a indiqué que le travail du Rotary pour éradiquer la polio est une source d'inspiration. Il a rappelé à son auditoire les progrès extraordinaires accomplis ces trois dernières décennies. En 1988, le poliovirus sauvage paralysait environ 350 000 personnes par an alors qu'en 2017 seuls 21 cas ont été signalés selon les informations dont nous disposions au 10 janvier. « Nous sommes à un tournant de l'éradication de la polio, a-t-il déclaré. Chaque nouveau cas signalé peut très bien être le dernier. »

Il a souligné que le travail ne sera pas pour autant achevé lorsque le dernier cas aura été identifié. « Notre effort ne sera pas terminé tant que les autorités compétentes n'auront pas déclaré officiellement qu'il l'est—c'est-à-dire après que le poliovirus n'ait plus été détecté dans une rivière, dans des égouts ou chez un enfant pendant au moins trois ans, a-t-il dit. En attendant, nous devons continuer à faire ce que nous faisons déjà. » Il a vivement encouragé un engagement constant envers les programmes de vaccination et de surveillance.

Soutenir l'environnement
Ces dernières années, le Rotary a mis l'accent sur la pérennité de son action humanitaire. Selon Barry Rassin, les Rotariens doivent aujourd'hui reconnaître la réalité : la pollution, la dégradation de l'environnement et le changement climatique. Il a précisé que 80 pour cent de son pays se situent à moins d'un mètre au-dessus du niveau de la mer. Si les projections d'une augmentation de deux mètres du niveau de la mer se réalisent d'ici 2100, il a affirmé que « mon pays aura disparu dans cinquante ans, ainsi que la plupart des îles des Caraïbes et des villes côtières du monde entier ».

M. Rassin a encouragé les dirigeants à considérer l'action du Rotary comme faisant partie d'un grand ensemble à l'échelle mondiale. Selon lui, cela signifie que les gouverneurs de district entrants doivent être une inspiration non seulement pour les clubs, mais la collectivité tout entière. « Nous voulons que le bien que nous faisons dure. Nous voulons faire du monde un endroit où il fait meilleur vivre. Pas simplement ici, pas simplement pour nous, mais partout, pour tout le monde, pour les générations à venir. »

Par Hank Sartin Photos : Monika Lozinska / Rotary International

Citation rotarienne

Obtenir l'excellence requiert plus qu'un acte isolé. Rajendra Saboo, président 1991-1992 du R.I.

Responsable de la publication : Maurice RAISON, RC La Rochelle Aunis  /  Copyright � 2015. All Rights Reserved.