Le gouverneur 2017-2018 :   Jean-Paul NOUHAUD

  • dernière mise à jour le 21 Jui 2018 à 00:16

L'Agenda

Juin 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
24
Date : dimanche 24 juin 2018
27
Date : mercredi 27 juin 2018
28
29
30

Nos réseaux sociaux

Le thème de l'année 2017-2018

Localiser les clubs du D1690 >>

End Of Polio

Nouvelles Rotary 2014-2015

L’Everest, un nouveau sommet pour une collecte de fonds

2015 Polio PrattL'éradication de la polio, ce n'est pas ce que Joe Pratt a à l'esprit lorsqu'il se prépare à son ascension de l'Everest, le plus haut sommet du monde, prévue en avril 2012. Mais tout a changé lorsqu'à la fin de l'année 2011, il participe à une campagne de vaccination contre la polio au Pakistan avec son ami, également Rotarien, Steve Puderbaugh. Le Pakistan est l'un des trois derniers pays où la polio n'a pas encore été éradiquée, avec l'Afghanistan et le Nigeria.
 
2015 Polio PrattProfondément touché par les efforts déployés par les pakistanais pour venir à bout de la maladie, et par la vulnérabilité des jeunes malades, il décide de revoir les objectifs de son expédition. Il envisage d'abord de porter sur sa tenue un badge contre la polio pour rendre hommage aux victimes de la maladie, mais Steve Puderbaugh pense que personne ne le verra. Il lui suggère alors de transformer son expédition en collecte de fonds. Joe, membre du club américain de Raymond Area depuis 28 ans, ancien pilote de ligne et alpiniste expérimenté, trouve l'idée formidable et en parle immédiatement à ses hôtes pakistanais.
 
« Ils ont adoré cette idée », se rappelle-t-il.
 
L'objectif initial de 10 000 dollars passe rapidement à 29 030 dollars – soit un dollars par pied d'élévation. Finalement, ils collecteront plus de 40 000 dollars, et ce avant même la contrepartie de la Fondation Bill & Melinda Gates.
 
L'ascension, au sein d'une équipe de 23 russes et d'un américain, a duré cinq semaines. Les alpinistes ont dû affronter des vents violents et des températures polaires. Parfois, ils sont passés près des corps d'alpinistes ayant péri des semaines, voire des mois plus tôt – un cruel rappel des dangers d'une telle aventure. Au final, seuls 12 membres de l'expédition atteignent le sommet, les autres ayant dû rebrousser chemin.
 
Joe s'est senti porté par ces enfants pakistanais qu'il avait en tête. « Des enfants en bonne santé et pleins de joie, » dit-il. « Pour eux, je ne pouvais pas abandonner. Ils comptaient sur de moi. »
 
Joe a également réalisé de nombreuses présentations dans des Rotary clubs comme celui de Daybreak Kalispell dans le Montana, qui l'a beaucoup soutenu. « Beaucoup de nos membres sont aussi des passionnés de montagne », ajoute Michael Hayes, membre de ce club. « Tout le monde a été impressionné par la détermination de Joe ».
 
En savoir plus sur En finir avec la polio
 
Par Lekan Oguntoyinbo - Actualités du Rotary / 16-FEB-2015
 

Articles en relation

Citation rotarienne

Les leaders doivent faire preuve de patience et de bienveillance quand ils émettent des jugements. Paul Harris, fondateur du Rotary

Responsable de la publication : Maurice RAISON, RC La Rochelle Aunis  /  Copyright � 2015. All Rights Reserved.