Le gouverneur 2017-2018 : Jean-Paul NOUHAUD

  • dernière mise à jour le 18 Nov 2017 à 10:06

L'Agenda

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
20
21
22
24
Date : vendredi 24 novembre 2017
25
Date : samedi 25 novembre 2017
26
Date : dimanche 26 novembre 2017
27
28
30

Nos réseaux sociaux

Le thème de l'année 2017-2018

Localiser les clubs du D1690 >>

End Of Polio

En finir avec la Polio

Éloge des héros méconnus pour la Journée mondiale contre la polio

2017 Polio 24octAprès une autre année qui a connu une baisse du nombre de cas de poliomyélite, des dirigeants du Rotary, des experts de la santé et des célébrités ont déclaré le 24 octobre - Journée mondiale de la polio - que la maladie n'a jamais été aussi proche de l'éradication.

Co-organisé par le Rotary et la Fondation Bill & Melinda Gates, le programme de 45 minutes s'est déroulé en direct - en public et en ligne pour les spectateurs du monde entier - du siège de la Fondation Gates à Seattle. Mark Wright, présentateur du journal de la chaîne de télévision locale NBC et président du Rotary club de Seattle, ainsi que Fredricka Whitfield, présentatrice du journal de CNN, animaient l'événement.

Mark Wright a informé le public des derniers chiffres concernant la polio, affirmant que le nombre total de cas de poliovirus sauvage n'est que de 12 cette année, avec 7 cas en Afghanistan, 5 au Pakistan et aucun au Nigeria. Cela représente une diminution de 70 pour cent par rapport à 2016 et un chiffre qui n'avait encore jamais été aussi bas.

« L'ampleur de l'effort est stupéfiante, affirmait-il. Chaque année, 2,2 milliards de doses de vaccin sont administrées à 430 millions d'enfants grâce à un réseau logistique sophistiqué d'approvisionnement. »

Sue Desmond-Hellmann, directrice exécutive de la Fondation Gates, a inauguré l'événement en félicitant les membres du Rotary et les agents de santé sur le terrain pour leur dévouement envers l'éradication de la maladie : « Rien ne serait possible sans les efforts de milliers de bénévoles à travers le monde qui, parfois au péril de leur vie, administrent les vaccins contre la poliomyélite. Ces héros méconnus travaillent aux côtés des Rotariens qui, partout dans le monde, nous montrent, au travers de leur détermination discrète mais inspirante, qu'il est possible de permettre à 16 millions d'enfants de vivre et de marcher. »

Plus tôt cette année durant la convention du Rotary, la Fondation Gates et le Rotary ont renouvelé leur soutien à l'éradication de la poliomyélite. Le Rotary s'est engagé à collecter 50 millions de dollars par an au cours des trois prochaines années, chaque dollar devant être triblé par la Fondation Gates. L'accord rapportera ainsi jusqu'à 450 millions de dollars pour les efforts d'éradication.

Le Rotary a réuni plus de 1,7 milliard de dollars pour lutter contre la maladie depuis 1985. Au début du mois, il a aussi alloué 49,5 millions de dollars de subventions aux activités de vaccination et de surveillance menées par l'IMEP.

La vice-présidente du Rotary Dean Rohrs a pris la parole pour souligner la créativité de certains membres du Rotary qui collectent des fonds pour l'éradication de la poliomyélite. Un exemple est le Rotary Club de Viljoenskroon (Afrique du Sud) qui installe des tirelires En finir avec la polio dans les entreprises locales. Les membres du club Rotaract de Curitiba Oeste (Brésil) ont quant à eux organisé un concert de rock et ont fait don des recettes à En finir avec la polio.

D'après Dean Rohrs, les Rotariens ont organisé plus de 2 700 événements comme ceux-ci dans le monde à l'occasion de la Journée mondiale contre la polio.

« L'histoire est une chose délicate, et pour de nombreuses raisons, nous nous raccrochons aux mêmes récits, aux mêmes noms connus, encore et encore, a-t-elle déclaré. Cependant, nous retrouvons sous la surface de la complexité des héros méconnus que je connais bien car ce sont les Rotariens. Les membres représentent différentes cultures pour convaincre chaque communauté. Nous persuadons les parents que deux gouttes de vaccin sont essentielles à la santé de leurs enfants. Nous participons aux Journées nationales de vaccination à grande échelle, comme au Pakistan où nous avons protégé plus de 40 millions d'enfants de moins de 5 ans. Et nous sensibilisons et collectons des fonds pour cette cause. »

Dan Kopf, journaliste économique pour le site d'information Quartz, a parlé de l'impact économique que pourrait avoir l'éradication de la poliomyélite. Il a ainsi noté qu'il est beaucoup moins coûteux de prévenir les maladies que de les traiter. Selon les estimations, les vaccinations permettront en effet aux pays à revenus faibles d'économiser 20 milliards de dollars par an.

Et selon lui, les bénéfices tirés des dépenses réalisées dans le cadre de l'éradication de la polio l'emportent sur les coûts avec près de 50 milliards de dollars d'économies réalisées entre 1985 et 2035. Pendant ce temps, 8 millions de vies auront été sauvées.

Lors d'une séance de questions-réponses, Jeffery Kluger, rédacteur de la rubrique scientifique au magazine Time, et Jay Wenger, épidémiologiste et directeur des efforts d'éradication de la poliomyélite de la Fondation Gates, ont parlé des derniers développements de la lutte contre la poliomyélite.

« L'essentiel est que nous devons vacciner chaque enfant, c'est notre objectif », a déclaré Jay Wenger.

Les partenaires dans l'éradication de la polio ont convenu qu'ils n'affirmeront pas que le monde est exempt de poliomyélite tant que le virus est encore détecté dans l'environnement, même en l'absence de cas de paralysie liés à la poliomyélite.

L'événement comprenait la projection de la bande-annonce de « Breathe », un long métrage qui raconte l'histoire du survivant britannique de la polio, Robin Cavendish, qui a contracté la maladie au Kenya en 1958. Paralysé, il a passé le reste de sa vie à défendre les personnes handicapées avec sa femme Diana.

Les stars du film, Andrew Garfield et Claire Foy, et son réalisateur Andy Serkis, sont apparus en vidéo pour encourager le public à poursuivre les efforts pour mettre fin à la maladie.

Parmi les autres célébrités qui ont participé à l'événement, on compte le catcheur John Cena, la pop star nigériane Tiwa Savage ainsi que le paralympien et survivant de la polio Ade Adepitan.

Dans sa vidéo, Ade Adepitan déclarait que le jour où le monde serait déclaré exempt de poliomyélite pourrait être « le plus grand jour jamais connu par l'homme ».

Les divertissements comprenaient une vidéo dans laquelle l'aventurier Bear Grylls expliquait la chaîne du froid nécessaire à la vaccination contre la poliomyélite et une autre vidéo expliquant le rôle crucial de la surveillance dans la détection de la circulation du poliovirus. L'événement s'est enfin terminé par une vidéo de membres du Rotary expliquant ce que signifiait pour eux l'éradication de la poliomyélite.

Claudete Sulzbacher, membre du Rotary club de Santa Cruz do Sul (Brésil) qui a organisé plus de 1 600 levées de fonds, a ainsi déclaré : « Il n'y a pas d'obstacles, pas de frontières, nous pouvons promouvoir la paix et nous pouvons changer la vie de tant de gens. »

Rotary International, par Ryan Hyland 

Articles en relation

Citation rotarienne

La grandeur du Rotary repose sur son aptitude à guider l'homme vers une mode de vie et une vision des choses différentes. Luis Vicente Giay, président 1996-1997 du R.I.

Responsable de la publication : Maurice RAISON, RC La Rochelle Aunis  /  Copyright � 2015. All Rights Reserved.