Documentation

Le Rotary en bref

Le Rotary a vu le jour à Chicago, Illinois, É.U.d'A. le 23 février 1905. C'est à cette date que son fondateur, Paul P. Harris, avocat, tint la première réunion, en compagnie de trois amis, Silvester Schiele, négociant en charbon, Gustave E. Loehr, ingénieur des mines et Hiram E. Shorey, tailleur.

Ils étaient d'origine allemande, suédoise, irlandaise, américaine et représentaient les confessions protestante, catholique et israélite.

À l'origine, l'idée de Paul Harris était de promouvoir la solidarité entre hommes d'affaires, mais très vite la notion d'une action humanitaire vint se greffer sur cet objectif. Les réunions étaient tenues à tour de rôle sur le lieu de travail de chacun des membres, d'où le nom de Rotary. Les premiers mois furent difficiles, de nombreuses discussions très vives sur l'évolution souhaitable opposant les membres du premier club. Ce n'est que fin 1906 que put être envisagé sereinement le développement du Rotary.

Philosophie :  Le Rotary a pour but d'encourager l'idéal de service.

Le critère des quatre questions est une série d'interrogations devant servir à définir si une action est bonne ou non. Il est conçu comme suit :

En regard de ce que nous pensons, disons ou faisons :
– Est-ce conforme à la vérité ?
– Est-ce loyal de part et d'autre ?
– Est-ce susceptible de stimuler la bonne volonté réciproque et de créer de meilleures relations amicales ?
– Est-ce bénéfique à tous les intéressés ?

Réalisations marquantes Les réalisations du Rotary sont innombrables du fait de la très grande importance des actions locales opérées par les clubs. Ces clubs sont répartis partout dans le monde et exercent une action d'entraide (échange d'étudiants, financement de programmes contre la faim). Il faut noter d'une part que, à l'exception des étudiants et des handicapés, cette entraide ne s'exerce pas dans les régions où fonctionne le club, et que d'autre part cette "entraide" recouvre la notion de service public, qui n'est pas connue dans la culture anglo-saxonne.

Néanmoins, il est possible de souligner :

- en 1943 une conférence rotarienne à Londres sur l’éducation et les échanges culturels est à l’origine de la création de l’UNESCO.

- en 1985, un programme mondial destiné à éradiquer la poliomyélite a été lancé. Au 1er janvier 2004, l'objectif est presque atteint, seuls 7 pays connaissent encore cette maladie.

Au 1er décembre 2016:

1.227.000 Rotariens dans le monde

35.300 Rotary clubs, 226.000 Rotaraciens, 483.000 Interaciens