Le gouverneur 2017-2018 : Jean-Paul NOUHAUD

  • dernière mise à jour le 18 Nov 2017 à 10:06

L'Agenda

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
20
21
22
24
Date : vendredi 24 novembre 2017
25
Date : samedi 25 novembre 2017
26
Date : dimanche 26 novembre 2017
27
28
30

Nos réseaux sociaux

Le thème de l'année 2017-2018

Localiser les clubs du D1690 >>

End Of Polio

Témoignages

Témoignage de Ségolène

Le RYLA 2011 du district 1690 / Biarritz : Océan - Tourisme – Culture

2011 ryla segoleneJ'ai eu la chance de participer au Rotary Youth Leardership Award du 9 au 16 Avril 2011 grâce aux Rotariens du club de Mérignac.

Mais comment peut-on décrire cette magnifique expérience à laquelle trente et un jeunes âgés de 18 à 30 ans ont eu l'occasion de participer?

Ségolène était student en 2008-2009, présidente du Rotex en 2009-2010,Vice Présidente en 2010-2011. Elle est à l'initiative du Repas du Monde du Rotex qui a eu lieu en Mars. Elle a eu son bac international avec mention et vient d'intégrer à tout juste 19 ans une université canadienne.

Certains évoqueront le RYLA comme un simple séminaire de formation en leadership, avec comme objectifs par exemple de démontrer le respect et le souci du Rotary pour la jeunesse ou bien encourager le leadership des jeunes auprès de leurs pairs.

D'autres, comme moi, préféreront expliquer que le RYLA fut une semaine d'échange, de formation, d'apprentissage bien plus qu'un séminaire, une semaine animée par des Rotariens ultra motivés qui aiment la jeunesse, et qui ont cette volonté de transmettre aux jeunes générations leur savoir.

Tout au long de la semaine, chacun s'est vu assigner différents rôles afin de rendre l'expérience enrichissante à chaque moment. Pour ma part, j'ai du préparer une speech lors de notre visite du musée Basque à Bayonne du Mardi dans lequel je présentais le RYLA aux personnes en charge du musée, et en même temps j'exposais ce que je savais de cet endroit tout en les remerciant grandement du temps qu'ils nous avaient accordé lors de notre visite. Cette tache fut d'autant plus impressionnante, que je fis mon discours devant les caméras de la télévision locale qui avait sélectionné cette journée pour réaliser un document sur le musée. Par conséquent, le journaliste décida également de m'interviewer à la fin du RYLA, afin que tout d'abord d'expliquer ce qu'est le Rotary, le RYLA et de donner mes impressions sur cette expérience.

Les trois premiers jours se sont déroulés sous le signe de la communication avec des exercices variés. Le premier travail consistait à nous présenter à travers une feuille de « paper board », et des magazines que nous pouvions découper et utiliser comme bon nous semblait. Cet exercice nous a permis de découvrir des personnalités très différentes, mais aussi nos faiblesses. Comme travail allait de pair avec plaisir et détente, nous avons ensuite eu droit à une dégustation de vignobles bordelais réalisée par un ancien Rylacien. Les jours qui ont suivi nous ont amené à développer nos qualités de communication et de leadership avec des exercices de prise de parole en public, seul ou en équipe. Et pour finir nous avons eu le plaisir de recevoir Ghislain Guémas, chef d'entreprise, ancien Rylacien et actuel rotarien du club de La Rochelle, qui a pu nous donner des conseils quant à notre prise de parole.

Mais le RYLA, c'est aussi la découverte d'une région, de ses industries, de son commerce. C'est pourquoi dans nos différentes visites, nous avons pu voir ce qui rend la région de Biarritz-Bayonne si attractive. Et le thème du RYLA résume très bien les causes d'un si grand dynamisme : Océan, Tourisme et Culture.

La première force de cette région est son histoire c'est pour ça que plusieurs de nos visites ont eu trait à l'histoire. Une visite à pied de Biarritz nous a été offerte par Isabelle Franke et Jean-Claude Boussard. Ils ont pu nous commenter l'architecture de cette ville mythique ainsi que son histoire. Afin d'assembler les thèmes de la culture et du tourisme, cette visite de Biarritz s'est achevée par la découverte de l'Hôtel du Palais, fleuron de la cité balnéaire.

Dans cet endroit cosmopolite et international, qu'est la ville de Biarritz, culture et océan sont liés. C'est pourquoi Françoise Pautrizel, océanographe et directrice du Musée de la Mer et de la Cité de l'Océan, a eu l'amabilité de venir nous présenter ces lieux. Puis, Claire Karabatsos, ancienne championne de longboard et professeur de surf, nous a fait partager sa passion le temps d'une conférence sur ce sport avant un moment de détente au centre de thalassothérapie, Thalmar.

Pour conclure l'aspect culturel du Ryla, nous avons été invités à la médiathèque de Biarritz où des acteurs de la vie culturelle de la région nous ont fait part des événements mis en place dans la ville de Biarritz : Thierry Malandain a pu nous parler du Centre Chorégraphique National d'Aquitaine en Pyrénées Atlantiques et de sa passion. Jean Marie Dupont, Président du Festival de Biarritz « Cinémas et Cultures d'Amérique Latine » et Jean Ospital, Directeur du Cinéma d'art et d'essai le Royal, nous ont exposé leur point de vue en ce qui concerne la relation entre Biarritz et le cinéma. Gaël Rabas, Directeur du Théâtre du Versant, Centre de Recherche Théâtrale Internationale de Biarritz, quant à lui, a partagé son point de vue sur les qualités de la ville de Biarritz dans le domaine théâtral et son attractivité au niveau international. Pour finir, Max Brisson, Inspecteur Général de l'Education Nationale et Président de l'Office Public de la Langue Basque, a longuement discuté des écoles bilingues Franco-Basques qu'accueille la région Basque.

La région de Biarritz abrite aussi des entreprises de renommée internationale, comme Dassault Aviation, qui a accepté de nous ouvrir ses portes, pour une visite hors du commun de ses ateliers. La visite de la Base Navale sur l'Adour dirigée par le Capitaine de Frégate Thibault Collin, Commandant la Marine de Bayonne fut également un temps fort pour tous les Rylaciens. Afin de compléter notre regard sur les aspects politique, économique et touristique de Biarritz, nous avons pu participer à une Conférence-Débat en présence de Michel Veunac Adjoint au Maire en charge de la communication, Vincent Dubecq, Adjoint au Maire, délégué à l'emploi, au tourisme et au commerce, Oliver Lépine, Directeur Général de Biarritz-Tourisme, ainsi que Laurent Nunez, Sous-Préfet de Bayonne.

Le bouquet final de notre RYLA fut la Soirée des Talents dans la salle du Casino de Biarritz, face à la mer, en présence de Monsieur le Gouverneur. Nous avons consacré toutes nos soirées à la préparation de ce spectacle jusqu'à parfois 2 ou 3 heures du matin, avec beaucoup de fous rires. A travers ce spectacle, nous avons eu l'opportunité de démontrer les compétences que nous avons pu développer grâce aux visites et aux exercices de notre semaine. Certains, comme le groupe dont je faisais partie, se sont basés sur l'histoire de Biarritz afin d'écrire les scènes présentées.

Le RYLA m'a tout d'abord permis de rencontrer à la fois des jeunes et des professionnels ou bénévoles d'une grande qualité. Je suis convaincue que je garderai des liens avec un certain nombre d'entre eux dans le futur. L'exemple de l'engagement des nombreuses personnes dans l'accomplissement de leurs missions m'a fait réfléchir sur le rôle fondamental de la passion dans le travail, ainsi que celui de l'effort à fournir pour atteindre le succès.

Sur une note un peu plus personnelle, les ateliers de communication auxquels nous avons participé m'ont amenée à me rendre compte des grandes différences de personnalité qui peuvent exister parmi des individus d'une même tranche d'âge. En effet, je n'ai pour ma part pas ou peu de difficultés à aller vers les autres, à m'exprimer devant un auditoire, mais il n'en va pas de même pour tous et certains doivent produire de réels efforts pour vaincre leur réserve ou timidité naturelle.

Je souhaite en conclusion remercier vivement l'ensemble des membres du Rotary Club de Mérignac de m'avoir permis de vivre ces instants si enrichissants tant professionnellement, qu'humainement. Cette nouvelle expérience vient compléter la déjà longue liste de tous les bienfaits que le Rotary International m'a apportés depuis mon échange en Australie.

Je n'aurai malheureusement certainement pas l'occasion de venir vous voir avant mon départ pour 3 ans à Montréal où je vais suivre un cycle d'étude à l'université McGill. Je vous donnerai de mes nouvelles, c'est promis. Je suis déjà en contact le Rotaract de McGill, qui m'a tout de suite invité à participer à leurs actions dès mon arrivée à Montréal.

A nouveau un très grand merci à vous tous de m'avoir fait confiance.

Articles en relation

Citation rotarienne

Nous ne devrions pas vivre uniquement pour nous-mêmes, mais pour avoir le bonheur de faire le bien pour autrui. Arch Klumph, founder of The Rotary Foundation

Responsable de la publication : Maurice RAISON, RC La Rochelle Aunis  /  Copyright � 2015. All Rights Reserved.