Le gouverneur 2017-2018 : Jean-Paul NOUHAUD

  • dernière mise à jour le 18 Nov 2017 à 10:06

L'Agenda

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
20
21
22
24
Date : vendredi 24 novembre 2017
25
Date : samedi 25 novembre 2017
26
Date : dimanche 26 novembre 2017
27
28
30

Nos réseaux sociaux

Le thème de l'année 2017-2018

Localiser les clubs du D1690 >>

End Of Polio

Témoignages

«Programmes Jeunes : Regards Croisés sur le Rotaract »

Hamza Lahlou - 19 ans, étudiant - fut interactien dans le club Interact Agadir Tawssna au Maroc dans le District 9010. Il est arrivé à La Rochelle en 2014 pour entrer à l’université en Génie Civil. Membre du club depuis Septembre 2015 il est passionné par le Rotary !

Thomas Quéré - 23 ans, employé en intérim et futur étudiant en formation hôtelière - est un ancien bénéficiaire du Student Exchange du Rotary avec lequel il est parti 1 an au Brésil en 2009. Il est membre depuis bientôt 1 an du Club Rotaract de La Rochelle et occupe actuellement la fonction de Protocole. Il est également membre actif du Rotex (association des anciens étudiants d’échanges) de notre district.

Par quel programme êtes-vous rentrés dans l’univers du Rotary ?

Hamza :  "Je suis rentré grâce à une amie à l’Interact, sans connaître du tout le Rotary par ailleurs, et j’ai rapidement occupé notamment la fonction de président de la commission internationale. J’y suis resté 2 ans et j’ai réalisé pas mal d’actions qui m’ont vraiment plu. J’ai aussi participé au RYLA du 1690 il y a tout juste 1 an".

Thomas : «Je suis parti avec le Student exchange en 2009 au Brésil. J’ai pu réaliser cette expérience grâce à mon père, rotarien, et son club de St Jean d’Angély».

Comment cela vous a-t-il impacté ?

Hamza : « J’ai réellement pris du plaisir à aider les autres, j’ai trouvé une sorte de « vocation » au sein du Rotary. En plus, le Ryla a consolidé mon envie de servir les autres sous la bannière du Rotary et a évidemment amélioré ma prise de parole en public et mon « relationnel ».

Thomas : "J’ai vécu cette opportunité de plein de manières. Cela m’a notamment largement ouvert l’esprit et permis de découvrir une nouvelle culture, une nouvelle langue : je suis maintenant bilingue en brésilien. Enfin, une de mes deux familles d’accueil était rotarienne et j’allais donc toutes les semaines aux réunions du Club local. Cela m’apporté l’esprit rotarien et une bonne connaissance de l’organisation".

Comment avez-vous intégré un Rotaract Club ? Dans quelles circonstances ?

Hamza : "À mon arrivée en France à La Rochelle, j’ai tout de suite contacté le Club local. J’ai ensuite eu envie d’intégrer en apportant ma vision du Rotary et envisager quelques modifications car je suis très attaché à la « bonne manière » de faire les choses, dans le respect des règles rotariennes".

Thomas : "J’ai découvert le Club de La Rochelle par l’intermédiaire de Guillaume Guémas alors que nous étions à cette époque camarades de promo.

J’ai eu le sentiment de revivre la même chose que lors de mon séjour au Brésil en terme d’épanouissement et de camaraderie avec en plus le droit de parole et de participation à des décisions".

Comment évaluez-vous la cohérence de faire partie d’un Rotaract Club après vos premières expériences dans un Programme Jeune du Rotary ?

Hamza : « C’était une suite logique que d’entrer au Rotaract après l’Interact. Je pense qu’il est important de connaitre tous les « échelons » de notre organisation si nous en avons la possibilité. J’ai retrouvé au Rotaract le même esprit de service et de convivialité qu’à l’Interact avec en plus une ouverture d’esprit un peu plus large».

Thomas : « J’ai participé au Rotex entre mon année de RYE et mon entrée au Rotaract. Je ne dirai donc pas qu’il est forcément logique mais pour ceux qui ont compris et adopté l’état d’esprit rotarien au sens large c’est bien évidement très enrichissant et une continuité tout a fait cohérente».

Quelles sont vos vues sur votre avenir au sein du Rotaract et plus largement de la famille Rotary ? Qu’est-ce qui vous anime, vous touche le plus parmi les grandes valeurs rotariennes ?

Hamza : "Je prévois de rester au Rotaract jusqu’a l’âge limite dans différents clubs de différents pays. Il me sera ensuite tout a fait naturel d’intégrer un club Rotary à 30 ans". Ce qui m’anime au Rotary : aider les autres et de voir le sourire des bénéficiaires des actions.

Thomas : "Je veux y rester jusqu’à l’âge limite et y perpétuer ma motivation ainsi que mes idées et valeurs. Je suis d’ailleurs en pleine phase de réflexion quant à la création potentielle d’un club. Etant donné que je vais être amené à bouger dans le cadre de mes études je compte profiter du caractère universel de notre organisation pour visiter les clubs de France et du monde". Ce qui m’anime au Rotary : faire don de moi au monde ! (Thème présidentiel de cette année ndlr)

Comment inciterez vous un jeune à suivre un Programme Jeune du Rotary et a fortiori de rejoindre le Rotaract, étant donné les difficultés et les préjugés auxquels nous faisons face lors de nos recrutements ?

Réponse commune : "L’inciter à vivre l’aventure de l’intérieur pour réellement connaitre ce que c'est que d'être rotaractien au quotidien. Il y a des valeurs d’entraide de soutien et de cohésion qui sont primordiales pour s’épanouir en tant que jeune aujourd’hui". Thomas ajoute qu’il est futur rylacien de la promo 2016, auquel il a été incité à participer par les anciens rylaciens de notre club parmi lesquels Hamza.

 

Responsable de la publication : Maurice RAISON, RC La Rochelle Aunis  /  Copyright � 2015. All Rights Reserved.